Comment effectuer des EFR complètes et en toute sécurité pendant le COVID-19 et au-delà

Comment effectuer des EFR complètes et en toute sécurité pendant le COVID-19 et au-delà

Les Explorations Fonctionnelles Respiratoires doivent s’acquitter d’un nouvel ensemble de considérations de sécurité durant la pandémie COVID-19. Si certaines mesures de protection comme le port du masque, de gants ou de blouse nous sont familières, quelles sont les mesures de protection nécessaires pour les dispositifs d’examens médicaux ? Et qu’en est-il de la procédure d’examen? Et de l’environnement du test?

Directives ERS COVID-19 PFT

Ces questions ont été abordées dans une déclaration récente de l’European Respiratory Society (ERS), intitulée “Recommendations from ERS Group 9.1 (Respiratory function technologists /Scientists) for lung function testing during COVID-19 pandemic and beyond” (Recommandations du groupe ERS 9.1 (technologues / scientifiques de la fonction respiratoire) pour les tests de la fonction pulmonaire pendant la pandémie COVID-19 et au-delà).”

Selon la déclaration ERS, « les tests de la fonction pulmonaire (LFT) génèrent souvent des aérosols sous forme de gouttelettes en raison de la toux des patients, et les tests nécessitent souvent la génération d’une ventilation et de débits minute élevés. Les LFT posent donc un risque considérable de propagation de l’infection pour les personnes et les surfaces environnantes à l’intérieur et autour des zones d’examen, même chez les patients asymptomatiques.»

Pour la phase pandémique (prévalence virale élevée ou niveau 1) et la phase post-pic (prévalence virale faible ou niveau 2), l’ERS recommande de mettre en œuvre une variété de stratégies pour limiter le risque de transmission virale lors de la réalisation des tests.

Voici quelques points forts de la déclaration de l’ERS:

Stratégies Organisationnelles

Les recommandations comprennent la réorganisation des zones d’attente et des salles d’examen, ainsi que les horaires des tests. Plus précisément, il faut laisser suffisamment de temps entre les patients pour le nettoyage / la décontamination de l’équipement, le réétalonnage et au moins 15 minutes de ventilation de la pièce. En définitive, pour les équipements de pléthysmographie non mobiles, ion estime qu’il faudra compter entre 30 et 60 minutes avant que le prochain patient puisse être testé.

Test de l’Équipement

L’ERS indique explicitement que les dispositifs de test doivent avoir un filtre bactérien / viral. Les embouts / capteurs combinés ne sont pas recommandés. De plus, les volumes pulmonaires et la DLCO ne peuvent être effectués dans une Body Box que «si la contamination par gouttelettes peut être contenue et que les directives nationales locales soutiennent cela .» Est-il réaliste de pouvoir contenir des gouttelettes dans une Body Box? Nous n’en sommes pas sûrs.

Protection du personnel; Nettoyage et contrôle des infections

Les équipements de protection individuelle tels que masques, lunettes de protection, gants et les protocoles d’hygiène des mains sont bien entendu tous recommandés par l’ESR. Bien que la ventilation de la pièce soit recommandée, les filtres HEPA ne le sont PAS, en raison de la colonisation virale.

Alors, comment la MiniBox + est-elle évaluée dans le cadre de ces directives ?

Tout d’abord, les EFR réalisées avec la MiniBox+ sont effectuées avec un filtre bactérien / viral entièrement conforme.

De plus, comme il s’agit d’un appareil sans cabine, il n’y a pas de problème de contamination par gouttelettes et la désinfection est facilement réalisée en quelques minutes par un essuyage extérieur.

Enfin, puisque la MiniBox + s’auto-calibre après chaque test, il n’est pas nécessaire de calibrer manuellement. Et comme elle est portable, après avoir essuyé l’extérieur, la MiniBox + peut être facilement déplacée dans une autre pièce pour tester le patient suivant tandis que la pièce précédente est ventilée pendant plus de 15 minutes. En d’autres termes, il n’y a pratiquement pas de temps d’arrêt entre les patients.

Voici un tableau qui résume la situation:

Catégorie Recommandations du groupe ERS 9.1 pour les phases de sécurité de niveau 1 + 2 MiniBox+
Spirométrie et DLCO* Autorisé uniquement avec un filtre bactérien / viral. Les embouchures ne sont pas autorisées.
  • Utilise un filtre bactérien / viral entièrement conforme.
Volumes pulmonaires dans une boîte corporelle Peut être effectué UNIQUEMENT «si la contamination par gouttelettes peut être contenue et que les directives nationales locales le soutiennent. »
  • La désinfection est obtenue en essuyant l’extérieur de l’appareil.
Temps d’arrêt prévu entre les patients Attendre 30 à 60 minutes pour la procédure de nettoyage / décontamination post-test, y compris le réétalonnage de l’appareil et 15+ min pour la ventilation de la pièce.
  • L’essuyage après le test de nettoyage / décontamination prend 5 minutes.
  • L’appareil se calibre automatiquement.
  • La mobilité maximise le flux des patients, sans temps d’arrêt pendant la ventilation de la pièce.

*La DLCO dans une cabine de pléthysmographiepeut nécessiter les mêmes considérations que les volumes pulmonaires

Alors contactez-nous aujourd’hui et découvrez comment vous aussi pouvez effectuer les EFR complètes et en toute sécurité pendant le COVID-19 et par la suite.